Immobilier
Publié le - 44 aff. -

Investir en LMNP dans l’ancien

Deux options sont possibles pour investir dans l’immobilier locatif avec le statut de Loueur Meublé Non Professionnel : investir dans le neuf ou dans l’ancien. En choisissant la deuxième option, voici l’essentiel à savoir (avantages, inconvénients, etc.).

Intérieur, Salon, Un Meuble, Pièce, Conception, Décor

Investir dans l’ancien avec le statut LMNP : quels sont les avantages ?

L’immobilier ancien est plus accessible par rapport au neuf. La différence reste notable. Effectivement, le prix du m² d’un actif immobilier récemment achevé est 15 à 20 % plus élevé qu’un immeuble d’occasion. De quoi permettre aux petits budgets d’accéder au marché de l’immobilier meublé. Les étapes à suivre sur https://investir-lmnp.info.

Il y a toujours une livraison prévisionnelle dans le cadre d’un projet d’investissement dans le neuf. Elle oscille généralement entre 12 et 24 mois. Il faudra encore attendre que le bien soit exploité pour percevoir des loyers. Afin de générer des revenus immédiats, la meilleure option consiste à investir dans un LMNP ancien ou d’occasion.

Il n’y a pas d’attente de livraison de la résidence dans le cadre d’un investissement dans l’immobilier ancien. Le bien étant déjà exploité, après un passage chez le notaire. Le propriétaire-bailleur perçoit des loyers plus rapidement.

Cerise sur le gâteau, l’amortissement en LMNP ancien est plus intéressant. Il existe une tolérance d’amortissement comptable sur 25 ans pour l’immobilier d’occasion soit 4 % par an.

Quid des inconvénients du LMNP ancien ?

L’immobilier ancien présente des avantages intéressants, en contrepartie de quelques inconvénients. Un LMNP d’occasion est plus accessible, certes, mais des travaux de réparation et de remise en état sont souvent nécessaires. Il y a des dépenses supplémentaires à prévoir. Autre point négatif : la non-éligibilité au cumul Censi-Bouvard/LMNP.

Distinction entre le VEFA et l’immobilier ancien

Les programmes immobiliers en VEFA (ou Vente en l’État Futur d’Achèvement) se distinguent des biens anciens. Ils sont considérés comme des logements neufs. La mise en location d’un bien en VEFA n’est possible qu’après sa livraison.

Malheureusement, un logement ancien est plus énergivore par rapport à un immeuble en VEFA. Des travaux de rénovations énergétiques y ont été effectués avant la location (norme RT 2012). Dernier point à retenir : les frais de notaire sont plus élevés dans l’ancien (8 % du prix d’achat, contre 2 à 3 % pour le VEFA).